Mon travail pendant la pandémie COVID-19

Je suis spécialisé dans les concerts et je suis les tournées mondiales d’artistes comme AC/DC, Rammstein ou Genesis, entre autres. Il s’agit évidemment d’une importante source de revenus pour moi. Le Covid-19 a donc eu un impact énorme sur mon activité principale et sur mes recettes. J’ai également dû mettre en pause mon travail de photographe principal sur Princess for One Day, l’une des plus grandes émissions de relooking au monde, en raison des restrictions légales concernant les voyages.

 

 

La plupart de mes workshops ont été annulés et il est très peu probable que de gros concerts soient organisés avant la fin de l’année. J’ai donc dû élargir mon activité en me basant sur le succès de mes conférences, par des sessions de coaching en tête à tête qui me permettent de transmettre mes plus de 40 ans d’expérience aux jeunes talents. Mon objectif est ambitieux : augmenter mes ventes de 25 % dans les 12 prochains mois, malgré le Covid. Et cet objectif concerne les trois prochaines années.

 

 

Fort heureusement, une grande partie de mon modèle économique se base sur la vente d’images. J’ai réussi à développer cet aspect pendant la pandémie. C’est heureux, car la période est restée très calme en termes de contrats. Comme mes workshops ont été annulés, j’ai eu plus de temps pour me concentrer sur de nouveaux sujets et pour reprendre l’idée d’un nouveau portail photo sans équivalent, en collaboration avec d’autres photographes. J’avais auparavant dû me retirer du projet après mon AVC l’année dernière.

 

J’ai exploré de nouvelles technique de post-production et j’ai travaillé sur des sujets entièrement nouveaux que je n’avais jamais eu l’occasion d’explorer, comme la photographie culinaire.

 

 

Mon conseil aux autres photographes en ces temps difficiles : ne baissez pas la tête ! Nous vivons certes des temps compliqués, et d’autres nous attendent encore… Mais continuez à croire en votre travail et à créer les images qui vous rendent heureux ! Utilisez ce temps libre pour réfléchir sur votre art et pour vous remettre à certains projets de post-production. Vous pouvez également le consacrer à éditer certaines de vos anciennes photos. Je recommande aussi à chacun de se former, en photographie ou en business. Essayons de voir le positif au-delà des pires aspects de la pandémie. Nous allons y arriver !

 
 

A propos de l'auteur – Guido Karp

 

Guido Karp est né en Allemagne en 1963. Il est l'un des plus grands noms dans le monde de la photographie de concerts et vit et travaille avec sa femme Nicole à Los Angeles, en Californie. Il a photographié plus de 5000 concerts et réalisé plus de 1000 couvertures d'albums et de DVD pour des artistes comme Robbie Williams, Michael Jackson, AC/DC, les Rolling Stones, Tina Turner, Rammstein, Genesis, etc.

   

Autres articles de Guido Karp