Mettez de l’ordre dans votre maison virtuelle Utiliser StudioMatch de SpyderX pour coordonner plusieurs moniteurs

Si vous lisez ce blog, vous savez sans doute pourquoi il est capital d’étalonner et de profiler les moniteurs que vous utilisez pour éditer vos images ou les évaluer. Mais nous sommes nombreux à utiliser différents moniteurs, parfois sur différents systèmes, et il arrive parfois que nous ne soyons pas aussi attentifs à la cohérence entre ces écrans. En ce qui me concerne, c’est lorsque j’ai acheté un nouvel ordinateur portable pour m’aider à travailler les vidéos 4K de mes drones et les fichiers RAW de monde D850 que j’ai envisagé de mettre un peu d’ordre dans ma maison virtuelle. Fort heureusement, la fonction StudioMatch du logiciel SpyderX Elite de Datacolor est conçue exactement pour cela. Voici comment procéder :

 

Premièrement, définir le problème

Il peut être tentant de se lancer bille en tête et d’essayer de faire correspondre l’ensemble des moniteurs que vous utilisez. Ce n’est cependant probablement pas une bonne idée, à moins que vos affichages soient presque identiques. En effet, tenter de coordonner des moniteurs haut-de-gamme avec d’autres équipements moins performants implique obligatoirement des compromis. Dans mon cas, j’ai déterminé que j’avais réellement besoin de deux choses : d’une part coordonner l’affichage natif de mon ordinateur portable avec mon moniteur BenQ SW270C que j’utilise pour évaluer mes photos et comme moniteur secondaire en studio. D’autre part, coordonner ces moniteurs avec mon moniteur d’édition photo et vidéo, mon BenQ SW320 que j’adore. J’ai d’autres moniteurs dans mon studio, mais ils sont essentiellement utilisés pour les palettes de mon système principal, ou le traitement de texte et les e-mails sur d’autres machines. Mon objectif était donc de faire correspondre l’écran Dell avec les deux moniteurs BenQ. Il s’agit fort heureusement d’excellents écrans, avec une couverture Adobe RGB d’environ 100 %. Ils utilisent également des technologies similaires. Si mon ordinateur Dell disposait d’un écran OLED, il aurait été difficile de profiter pleinement de ses capacités tout en conservant une cohérence avec mes moniteurs LED.

 

Ensuite : lancer la fonction StudioMatch de SpyderX Elite sur son moniteur principal

Lorsque vous lancez SpyderX Elite, vous verrez, dans le menu Raccourcis situé en bas à gauche, la possibilité de lancer StudioMatch. Commencez par là. Vous aurez alors l’option de coordonner un ou plusieurs des affichages de votre ordinateur actuel, ou de plusieurs ordinateurs. Par défaut, comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran, tous les moniteurs de votre ordinateur sont sélectionnés :

 

 

Dans mon cas, je veux me contenter de faire correspondre le moniteur principal de ce système avec les deux affichages de mon ordinateur portable. J’ai donc sélectionné l’option qui permet de coordonner plusieurs systèmes. Cette sélection fait apparaître un nouveau champ me permettant d’indiquer le niveau de luminosité le plus bas sur l’ensemble des affichages que je vais coordonner. Vous pouvez obtenir ce paramètre en étalonnant ces écrans et en notant le niveau de luminosité maximale indiqué, ou en relançant le Spyder sur ces affichages avant de consulter les informations d’affichage. Si vous ne coordonnez vos moniteurs que pour un seul système, Spyder le fait pour vous. Pour cela, il effectue un rapide test de luminosité maximale, puis mesure la luminosité de la pièce.

 

 

La mesure de la luminosité maximale est un élément essentiel pour fixer les valeurs de l’objectif final.

 

Après avoir mesuré la luminosité de tous vos moniteurs, StudioMatch recommande un paramètre de luminosité que vous pouvez alors conserver ou modifier. J’ai tendance à augmenter légèrement le mien, car je travaille souvent sur le terrain, avec une lumière que je ne peux pas contrôler, et qu’il m’arrive de travailler en studio sur des projets qui nécessitent beaucoup de lumière. Pour une fidélité optimale des couleurs, il est préférable d’utiliser la valeur recommandée.

 

 

Une fois vos écrans mesurés, Spyder vous fait des recommandations

 

C’est à ce moment que vous pouvez également sélectionner vos objectifs de Gamma et de Point blanc. Le plus sûr est probablement de conserver les valeurs par défaut (2,2 et 6500K), sauf si vous avez une raison spécifique pour les modifier. À ce stade, vous pouvez enregistrer votre nouvelle cible d’étalonnage, qui est essentielle pour mettre en correspondance plusieurs ordinateurs. Vous allez en effet copier cette cible sur l’autre ordinateur (dans le cas où vous utilisez des moniteurs raccordés à plusieurs ordinateurs), puis l’utiliser pour réétalonner l’affichage afin qu’il corresponde à celui que vous venez de mesurer. Pour que le logiciel Spyder identifie la cible d’étalonnage, vous devez la placer manuellement dans le dossier des cibles de SpyderX Elite sur l’autre système (le chemin d’accès est généralement le même que celui où vous avez trouvé le fichier sur votre premier ordinateur).

 

 

Utiliser les paramètres avancés pour charger la cible que vous avez créée

 

À ce stade, le logiciel Spyder vous guide pour réétalonner les moniteurs nécessaires sur le système que vous utilisez, à l’aide de la nouvelle cible définie. Il procède ensuite à l’enregistrement de l’étalonnage et la transforme en valeur par défaut. Vous pouvez bien entendu le modifier avec SpyderTune et évaluer les résultats avec SpyderProof. Lorsque vous vous êtes satisfait, vous en avez terminé avec ce système. Si vous désirez faire correspondre les moniteurs sur une seule machine, vous êtes prêt. Si ce n’est pas le cas, vous devez maintenant passer à l’autre système et effectuer un réétalonnage avec votre nouvelle cible. Pour charger la nouvelle cible, vous devez sélectionner les Paramètres avancés lors de l’étalonnage, après avoir copié votre cible dans le dossier par défaut adéquat. Une fois que vous avez effectué cet étalonnage, que vous l’avez modifié comme vous le désirez et que vous l’avez enregistré, tout est prêt.

 

 

Enfin, réétalonnez vos moniteurs en fonction de votre nouvelle cible et utilisez les curseurs de réglage pour ajouter votre touche finale.

 

Dans mon cas, les modifications se sont avérées subtiles. Je suppose que c’était attendu : il s’agit de trois moniteurs haut de gamme, couvrant tous 100 % de l’espace colorimétrique AdobeRGB (mon préféré) et déjà étalonnés avec un SpyderX. Mais la synchronisation des niveaux de luminosité m’a incontestablement aidé dans la comparaison d’images sur différents moniteurs. Et les différences visibles se sont trouvées largement réduites. Le seul problème que j’ai pu constater est que, si le niveau de luminosité recommandé est parfaitement adapté à un éclairage contrôlé, je me trouve forcé d’augmenter la luminosité et de repasser à mon profil d’origine lorsque je suis en train d’enseigner ou que je me trouve sur le terrain avec mon ordinateur portable.

 

Les différences sont subtiles et donc difficiles à montrer à l’aide de photographies de mon écran, mais j’ai choisi de vous présenter malgré tout des photos avant/après StudioMatch sur mon Dell XPS 15 avec écran tactile 4K et sur le BenQ SW270C. Notez que dans l’image « avant », les deux moniteurs ont été étalonnés et profilés avec le SpyderX Elite mais ne sont pas aussi coordonnés que je le souhaiterais.

 

 

Avec des moniteurs étalonnés mais non coordonnés

 

 

Après avoir exécuté StudioMatch et modifié légèrement la balance des blancs dans le menu de réglage, ma cible d’étalonnage est rendue de façon presque identique par les deux moniteurs

 

Conseil en cas de problème : si, comme moi, vous êtes utilisateur Windows et que votre système a effectué la mise à jour vers la build 1903 depuis que vous avez créé un profil, vous allez avoir une mauvaise surprise. Dans cette version, Microsoft interfère en effet avec les logiciels de gestion de couleur tiers. Dans mon cas, j’ai dû faire deux choses pour que mes profils s’enregistrent et s’affichent correctement : 1/ Désactiver le service d’amélioration de l’affichage, 2/ Exécuter Spyder en tant qu’administrateur. Une note a été écrite concernant ce problème et ses différentes solutions. Elle est disponible dans la base de connaissance Spyder. Ce problème m’a rendu fou alors que je travaillais sur cet article, jusqu’à ce que je trouve cet article dans la base de connaissances. Je remercie donc l’assistance Datacolor !

 

En savoir plus sur SpyderX >