Olivia Bossert – Friends with Vision

Olivia Bossert Photography

Je m’appelle Olivia et je suis photographe de mode, blogueuse et podcasteuse. J’ai grandi à Genève, en Suisse, jusqu’à l’âge de 18 ans avant de partir étudier la photographie de mode à l’université de Falmouth, au Royaume-Uni. J’ai fini par m’installer en Cornouailles et je partage désormais mon temps entre cette région, Londres et la Suisse. Je suis très inspirée par la lumière, le lieu et le sujet de mes photographies. J’ai d’ailleurs tendance à travailler à rebours de la plupart des photographes de mode : je trouve d’abord mon modèle, puis je construis mes concepts autour d’elle. Mon travail est parfois décrit comme frais, calme et romantique. Je suppose que cela reflète assez bien ma personnalité ! En dehors de mon travail pour des marques comme Joules, Crew Clothing, Barbour ou Boden, j’aime beaucoup aider les photographes qui veulent se lancer et développer leur activité comme ils ou elles l’entendent. Je leur apprends à se faire connaître des marques et à se bâtir un portfolio qui leur permettra de décrocher des contrats. Pour cela, j’anime un podcast hebdomadaire, « It Starts With A Click » ainsi qu’un groupe Facebook privé, « Fashion Photography with Olivia Bossert », et j’écris une newsletter chaque semaine.


Les images que vous voyez ici sont issues de travaux exécutés entre la fin 2018 et le milieu de l’année 2019. Après des années à travailler sur des projets romantiques et éthérés, j’ai commencé à m’ennuyer un peu. Je me suis mise à passer plus de temps à Londres et à photographier la ville. Ce changement m’a fait du bien. J’ai aussi commencé à me sentir plus à l’aise avec le travail en studio, et j’ai passé l’essentiel de mon hiver à photographier en utilisant la plus simple des configurations : une fenêtre et un fond. J’ai un attachement particulier à la simplicité, que ce soit sur un plateau, dans mon travail ou dans ma vie en général. Je crois que ces images reflètent bien cet aspect de mon style et de ma personnalité. Avec l’arrivée de l’été, je me sens à nouveau attirée par l’extérieur. Je cherche donc à utiliser ce que j’ai fait durant les six derniers mois à Londres et en studio pour l’appliquer à des environnements naturels. J’ai hâte de voir où cela va m’emmener !