Question à – Johannes Kern

Quand avez-vous commencé la photographie ?

 

À huit ans, on m’a offert un appareil. C’est à ce moment que j’ai découvert la photographie. Je prenais tout ce qui passait devant mon objectif. C’est aussi à ce moment que j’ai commencé à voyager. Ce qui n’était au début que de petites balades à vélo s’est transformé en longs voyages à travers le monde. À 24 ans, je suis allé au Kenya. J’y ai effectué ma première plongée et me suis trouvé totalement fasciné. J’étais définitivement accroché. C’est la combinaison du voyage, de la plongée et de la photographie qui a déterminé le reste de ma vie. Au fil des ans, j’ai produit des images qui ont été publiées dans de nombreux journaux et calendriers. J’ai participé à des concours photo nationaux et internationaux qui m’ont permis d’être reconnu, et même d’obtenir d’excellents classements. Au fil du temps, j’ai développé mon propre style photographique, qui a été récompensé lors des éditions 2010 et 2011 du concours international de photographie sous-marine organisé par l’association internationale de plongée, l’IDA. Je suis maintenant impliqué dans cette association, où je dirige le département photographie et vidéo sous-marine.

 

La photographie est-elle pour vous un loisir ou un métier ?

 

Pour moi, la photo était bien plus qu’un passe-temps, puisqu’elle finançait mes voyages et l’achat de mon équipement. Après 45 ans à travailler comme designer, je suis aujourd’hui à la retraite. J’ai donc plus de temps pour voyager, photographier, plonger et pour imaginer de nouveaux projets.

 

 

Où et comment a été prise la photo que vous avez soumise au concours ? Cette image a-t-elle une histoire ?

 

En revenant de l’île de Malpelo, dans le Pacifique sud, nous nous sommes arrêtés en mer, tout près du parc national de Coiba, au large de la côte panaméenne. On y trouve un montagne sous-marine, dont la tête se situe à environ 50 m de profondeur, ainsi que de nombreux bancs de maquereaux.

 

Appareil : Nikon D7000 dans un boîtier Sealux ; objectif : Tokina 10-18 ; flashes : Subtronic

 

Quel est votre objectif en photographie ?

 

Notre planète est bleue, couverte à 71 % d’eau. C’est sous l’eau que je trouve mes principaux défis. Mais j’aime également la photographie de voyage, qui permet de découvrir les villes, les gens, les marchés, les paysages, la nature…

 

Quel sera votre prochain projet, votre prochain défi ?

 

C’est en Jordanie que j’ai réalisé mon dernier projet photo, et qui alimentera mon prochain spectacle multivision intitulé « Désert – Coraux de culture – Jardins ».

 

 

La gestion des couleurs tient-elle un rôle important dans votre travail photographique ?

 

Je viens du monde de la pré-presse. La gestion des couleurs a donc toujours joué un rôle important pour moi. Aujourd’hui, je mets d’avantage l’accent sur l’étalonnage de mon moniteur.

 

Que faites-vous de vos photos ? Impression ? Publication sur les réseaux sociaux ou sur Internet ? Ou peut-être restent-elles tout simplement sur votre disque dur ?

 

Je programme des spectacles multi-vision que je présente sur scène. Je crée également un calendrier chaque année, je poste mes images sur Facebook et je les présente sur mon site internet.

 

Quel est votre but, en photographie ? À quoi rêvez-vous ?

 

L’un de mes grands rêve serait un voyage en Antarctique. Je suis en train de le préparer. Dans le domaine photographique, je cherche en permanence à évoluer. Je travaille actuellement sur des photographies filtrées, et j’essaie de créer des images toujours plus réussies. Je veux profiter des grands moments, puis appuyer sur le déclencheur…

 
  A propos de l’auteur – Johannes Kern  
Né à Aschaffenburg (Allemagne), j'ai travaillé comme designer multimédia, instructeur de plongée, photographe, cinéaste et conférencier. Même si j'ai plongé dans tous les océans de la planète, c'est en 1985 que j'ai découvert mon véritable amour : les Philippines. En dehors des récifs immaculés, j'ai avant tout été attiré par l'ouverture d'esprit des habitants, par les paysages majestueux et par l'exotisme de la culture.     Articles from Johannes Kern