Questions à – Nicklas Walther

Bio personnelle : 24 ans, vit au pied du Jura souabe, utilise un Canon.

 

Quand avez-vous commencé la photographie ?

Tout a commencé en 2007, avec le compact de mon père. C’est ce qui a allumé chez moi l’étincelle de la photo. J’ai eu mon premier reflex numérique peu de temps après. Ces dernières années, j’ai tenté de nouvelles choses et j’ai essayé de développer ma technique et ma vision.

 

La photographie est-elle pour vous un loisir ou un métier ?

Pendant des années, la photographie a constitué un loisir pour moi. À présent, je suis photographe à mi-temps, et je travaille dur pour en faire un métier à plein temps.

 

 

Où et comment a été prise la photo que vous avez soumise au concours ? Cette image a-t-elle une histoire ?

L’image de ce moine qui lit a été prise au Laos. Il s’agissait d’un voyage de six mois en Asie du sud-est, au cours duquel j’ai pris presque 80 000 photos. Le moine de la photo vit dans un temple dans la ville de Pakse, à l’extrême sud du Laos, sur le Mékong. J’ai passé quatre jours dans cette ville, et j’ai visité ce temple plusieurs fois pour discuter avec les jeunes moines. Pour eux comme pour moi, cette découverte d’autres vies radicalement différentes a constitué une expérience fascinante. Le seul problème était la barrière de la langue. La photo a été prise alors qu’il recherchait des mots et des phrases d’anglais dans son livre.

 

Par qui ou par quoi êtes-vous le plus inspiré ?

J’ai toujours été attiré par les cultures et les paysages étrangers. Mais je tire également mon inspiration du travail d’autres photographes.

 

Quel est votre objectif en photographie ?

Pour mes clients, je photographie des images d’entreprise : intérieurs et publicité. Il s’agit essentiellement d’hôtels et de restaurants. Mes projets freelance m’emmènent souvent dans des pays lointains pour des reportages sur les gens, la campagne, la nature. J’apprécie également la photo artistique, en utilisant par exemple la double exposition.

 

Quel sera votre prochain projet, votre prochain défi ?

L’un de mes plus grands souhaits est de publier un livre photo sur le Népal. Ce pays m’a véritablement formé. Je suis actuellement en train d’envisager des solutions pour financer le projet.

 

 

La gestion des couleurs tient-elle un rôle important dans votre travail photographique ?

La gestion des couleurs joue un rôle important dans mon travail. Avant de commencer à utiliser les produits Datacolor, j’avais des problèmes. L’écran de mon PC affichait des couleurs différentes de celles de l’ordinateur portable que j’utilise en voyage. Désormais, j’étalonne régulièrement mon écran, et je n’ai plus aucun souci. Je gagne beaucoup de temps et de travail.

 

Que faites-vous de vos photos ? Impression ? Publication sur les réseaux sociaux ou sur Internet ? Ou peut-être restent-elles tout simplement sur votre disque dur ?

Ça dépend. Je publie mes projets personnels sur les réseaux sociaux et sur mon site internet. Mes images sont également utilisées comme décorations murales par mes clients.

 

Quel est votre but, en photographie ? À quoi rêvez-vous ?

Comme je l’ai déjà évoqué, mon objectif principal est la publication d’un livre photo sur le Népal. J’aimerais beaucoup l’atteindre.