Coup de projecteur sur – Valentino Valkaj

Comment avez-vous débuté dans la photographie ?

 

Comme beaucoup, en achetant mon premier appareil, en 2012. C’était presque un accident : je voulais seulement un appareil qui fasse de meilleures images que mon téléphone pour photographier mes enfants. Mais ma passion a très vite évolué.

 

Quel type de photographie prenez-vous et qu’est-ce qui vous a motivé à vous concentrer sur ce genre ?

 

90 % du temps, je pratique la photo de paysages. Ce qui m’anime, c’est le besoin d’être à l’extérieur, dans la nature, à 5 heures du matin, pour capturer un lever de soleil alors que je suis seul et que le reste du monde est encore endormi. C’est dans ces moments-là que je me sens le plus vivant.

 

Northern Light
Aurore boréale G2 dans le parc national de Lesjärvi, Finlande.

 

Quel a été le plus grand accomplissement ou le plus grand obstacle que vous ayez rencontré dans de votre parcours ?

 

Mon plus grand accomplissement a été de pouvoir enseigner et de guider d’autres personnes qui débutent en photographie. Et bien souvent dans des endroits très cools comme l’Islande ou les îles Féroé. Je n’ai pas rencontré d’obstacles majeurs dans mon parcours de photographe, mais je peux dire que si vous voulez vraiment quelque chose, rien ne vous arrêtera. Je ne considère pas pour autant avoir encore réussi ce que je voulais faire.

 

Par qui ou par quoi êtes-vous le plus inspiré ?

 

À mes débuts, j’ai été inspiré par d’autres photographes comme Elia Locardi ou Michael Shainblum. Mais ma plus grande source d’inspiration reste le sentiment que j’éprouve lorsque je suis dans la nature.

 

Quelle est votre démarche ?

 

Existe-t-il un aspect que vous cherchez à réaliser lors de vos prises de vue (par exemple, créer certaines émotions, etc.), ou y a-t-il des techniques spécifiques que vous utilisez ?
Je suis toujours à la recherche de sensations, de lumières parfaites. Je veux capturer des moments. Bien souvent, je n’y parviens pas, mais cela fait partie du jeu.

 

 

Pourquoi la précision des couleurs est-elle importante dans votre travail ?

 

J’imprime mes photos. Aussi, la précision des couleurs de mon moniteur est-elle essentielle. Avant d’étalonner mon moniteur pour la première fois avec un Spyder4, je ne comprenais pas réellement l’importance de cet aspect.

 

Des conseils ou des astuces pour les photographes qui débutent leur carrière ?

 

Ne vous comparez pas aux autres, il y aura toujours meilleur que vous. Cela a déjà été dit bien des fois, mais sortez et photographiez, pas d’excuses !

 

Valentino étalonne son moniteur avec un SpyderX Elite.

 
 

A propos de l'auteur – Valentino Valkaj

 

Valentino Valkaj est un photographie et vidéaste publié sur la scène internationale. Co-fondateur d'une agence de voyage spécialisée dans les expédition photos dans les pays nordiques.

 

Photography Type : Paysages / Grands espaces

   

Autres articles de Valentino Valkaj