L’objectif SpyderX et l’œil humain

 

Ce qui existait auparavant

 

Les modèles précédents du Spyder utilisaient un modèle par contact, dans lequel le système optique était collé directement à l’écran. La lumière était concentrée à l’aide d’un déflecteur, équilibrée avec un diffuseur, puis redirigée vers une série de capteurs à filtre pour être mesurée. Ce système a été optimisé au fil des années en ajoutant une meilleure ouverture, des filtres plus stables et d’autres améliorations. Mais en définitive, le concept restait le même.

 

La structure en nid d’abeilles du capteur Spyder5 minimise l’influence de la lumière diffusée. Inconvénient : Le Spyder5 devait reposer à plat sur la surface de l’écran et nécessitait donc une manipulation précise.

 

La nouveauté

 

Le SpyderX constitue une rupture complète avec ce passé. Il utilise de nouveaux capteurs plus récents et plus sensibles, une méthode différente pour saisir les couleurs mais, plus important encore : il se base sur un objectif. Un large objectif est monté en retrait de sa surface, entouré par un anneau de protection qui évite toute lumière parasite dans les angles les plus difficiles. Le résultat ressemble beaucoup à un objectif d’appareil photo.

 

 

Les avantages

 

Cette solution optique offre un certain nombre d’avantages. Tout d’abord, elle permet au moteur de capter une quantité supérieure de lumière, permettant des mesures plus précises, particulièrement lorsque la quantité de lumière est faible. Le système n’étant plus basé sur le contact direct avec l’écran, son placement est beaucoup plus simple et bien moins sensible en termes d’angle. Mais le principal avantage du nouveau système est son rapport à l’œil humain.

 

Le gros avantage

 

Les mesures matérielles sont très utiles, mais elles ont tendance à s’écarte de la vision humaine et à créer des incohérences. Cela signifie qu’un équipement fonctionnant de façon similaire à l’œil humain créera moins de variations par rapport à ce nous voyons réellement. C’est pourquoi l’étalonnage de deux types d’écrans situés côte à côte produit un meilleur résultat visuel avec le SpyderX qu’avec les Spyders précédent, réduisant ou éliminant carrément le recours au réglage à l’œil.

 

L’avantage pour les projecteurs

 

Autre aspect dans lequel le SpyderX se démarque : l’étalonnage de projecteur. L’utilisation du SpyderX Elite pour l’étalonnage de projecteurs offre des résultats supérieurs. En effet, le système par objectif permet de mieux capter la lumière reflétée par projection alors que les anciens systèmes s’appuyaient sur le contact et ne pouvait donc pas fonctionner de façon optimale pour un projecteur, le contact étant impossible.

 

 
 

A propos de l'auteur – C. David Tobie

 

C. DAVID TOBIE travaille dans le domaine de la gestion des couleurs et de l'imagerie numérique depuis l'émergence de ce secteur. Il a développé des solutions de gestion abordables et enseigne aux utilisateurs comment les utiliser de façon optimale. Les photographes le connaissent pour ses articles dans des périodiques et ses manuels techniques, dont Mastering Digital Printing ou le magazine Professional Photographer, ainsi que pour ses séminaires sur la couleur et l'imagerie lors d'expositions et d'ateliers dans le monde entier.

 

Autres articles de C. DAVID TOBIE