Questions à Wilhelmine Jörissen

 

Quand avez-vous commencé la photographie ?

 

J’ai toujours aimé prendre des photos. Mais c’est il y a environ 4 ans, lorsque j’ai acheté un Sony a6000 pour améliorer l’aspect de mes images, que j’ai été réellement accrochée, réalisant tout ce que j’avais à apprendre.

 

La photographie me ravit parce qu’elle est une activité incroyablement diverse. J’adore me promener dans une ville ou dans un paysage magnifique, seule avec mon appareil. J’aime aussi voyager et échanger des idées avec autrui. J’ai fait des rencontres extraordinaires.

 

La photographie est-elle pour vous un loisir ou un métier ?

 

Cela fait maintenant un an que je gagne un peu d’argent en photographiant des mariages, des couples, des familles… Je pense que cet argent servira à financer un appareil plein format en 2020.

 

Où et comment a été prise la photo que vous avez soumise au concours ? Cette image a-t-elle une histoire ?

 

La photo a été prise en juin 2018 lors de l’exposition Photo+Adventure, dans un parc de Duisbourg. J’ai été attirée par la lumière du soleil sur les bulles de savon. Je ne voulais pas que les personnes alentours figurent sur l’image. J’ai donc tenu mon appareil de telle façon à ce que seule la silhouette de l’homme soit visible. Au développement, j’ai intensifié les couleurs et légèrement recadré l’image. Elle ne représente donc pas énormément de travail photographique, mais le sujet et le contraste en font l’une de mes photos préférées.

 

Par qui ou par quoi êtes vous le plus inspirée ?

 

Je suis inspirée par le travail d’autres photographes sur les réseaux sociaux et par mes promenades photo en groupe, où j’apprends beaucoup des autres.

 

 

Quel est votre sujet de prédilection en photographie ?

 

Clairement le paysage et l’architecture. Ces domaines constituent de grands défis pour moi. J’aime également photographier les gens. C’est finalement la combinaison des voyages et de la photographie qui m’enrichit le plus.

 

Quel sera votre prochain projet, votre prochain défi ?

 

En mars, je pars explorer Majorque avec mon appareil, et je prépare un voyage en Ouzbekistan pour l’automne.

 

La gestion des couleurs tient-elle un rôle important dans votre travail photographique ?

 

Jusqu’à présent, j’ai toujours été agacée lorsque les images sur mon écran apparaissaient différentes de celles que je voyais sur mon téléphone. Les couleurs des visages dans les portraits sont particulièrement complexes. Mais avec mon SpyderX Pro, je vais pouvoir régler ce problème et bénéficier de couleurs précises.

 

Que faites-vous de vos photos ? Impression ? Publication sur les réseaux sociaux ou sur Internet ? Ou peut-être restent-elles tout simplement sur votre disque dur ?

 

Chaque année, je crée un album photo. J’en fais également pour mes voyages les plus importants. En règle générale, j’essaie de ne pas m’attacher aux objets, et ce principe s’applique aussi à mes photos. J’adore l’édition et la retouche photo, c’est une activité dans laquelle je peux me perdre dans un état proche de la méditation. Pour autant, je ne me sens pas obligée de conserver toutes mes modifications. Les images sont sur un disque dur, mais si elles disparaissaient demain, je ne serais pas bouleversée. Mes albums photo me suffisent.

 

Je poste également mes plus belles photos sur Facebook et Instagram et je suis toujours ravie lorsque je vois que des gens les aiment.

 

Quel est votre but, en photographie ? À quoi rêvez-vous ?

 

Je rêve toujours d’un appareil plein format et d’images toujours plus nettes. Mon objectif sera atteint le jour où je serai pleinement satisfaite par mes photos. Quand cela arrivera – si cela arrive effectivement – je passerai à un nouveau défi, comme la photographie macro.

 
 

A propos de l'auteur – Wilhelmine Jörissen

 

J'ai 55 ans et je vis près de Cologne. Je n'ai jamais été mariée et je suis mère de 2 enfants aujourd'hui presque adultes. J'ai fait des études de commerce dans le tourisme et j'ai travaillé comme cheffe de produit pour un tour operator d'aventure, spécialisé dans les séjours en Orient.