La rapidité de commercialisation est essentielle dans le secteur du textile et de l’habillement, mais les obstacles relatifs au développement des couleurs entravent souvent le processus.

Seulement deux semaines.

 

Selon un rapport récent de McKinsey, c’est en moyenne le temps nécessaire à une marque mondiale fast-fashion pour terminer un cycle de mode. Pour une marque américaine axée sur le style de vie, il lui faut en moyenne 34 semaines. Enfin, il faut 47 semaines à une marque mondiale de vêtements haut de gamme pour terminer son cycle.

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Pour les détaillants de tout horizon, petits et grands, la pression est forte.

 

Dans un article paru dans Textile World, notre PDG Albert Busch donne son point de vue sur ce qu’il faudra pour commencer à surmonter certains des obstacles les plus fréquents dans le développement des couleurs, à une époque où les délais se réduisent et où la rapidité de commercialisation est cruciale.

 

Plongez-vous dans Textile World pour lire l’article d’Albert dans son intégralité.

 

Nous aimerions connaître les mesures prises par votre entreprise pour surmonter les obstacles qu’elle rencontre en matière de développement des couleurs. Envoyez-nous un court message à l’adresse marketingdontlike@spamdatacolorcom.spam pour nous faire part de votre expérience.

 

La rapidité de commercialisation est essentielle dans le secteur du textile et de l’habillement, mais les obstacles relatifs au développement des couleurs entravent souvent le processus.