Pourquoi est-il important de rationaliser les tests du dioxyde de titane dans le secteur des revêtements ?

Cet article a été écrit par Jeff Watts, responsable du marché pour la peinture et les revêtements. Il s’appuie sur un article de Ling Bing, responsable des applications liées à la peinture : « Quality Control Testing for Titanium Dioxide Industrial Coatings Bases » (Tests de contrôle qualité pour les bases de revêtement industriel en dioxyde de titane)

 

Le dioxyde de titane est un pigment très souvent utilisé dans un large éventail de produits, des matières plastiques à l’encre d’impression. En réalité, le secteur des revêtements est le plus grand utilisateur de dioxyde de titane et, parmi les différents types de revêtements, le segment industriel représente la moitié du marché.

 

C’est pourquoi il est si important de rationaliser les tests de TiO2.

 

Aujourd’hui, je vais vous informer d’un nouveau processus de contrôle qualité pour le dioxyde de titane (TiO2). Datacolor a élaboré ce processus en coopération avec le centre de Recherche et Développement Asie-Pacifique d’une entreprise internationale de revêtement à la pointe du marché, et nous venons de publier un article précisant les détails techniques. Celui-ci est intitulé « Quality Control Testing for Titanium Dioxide Industrial Coatings Bases » (Tests de contrôle qualité pour les bases de revêtement industriel au dioxyde de titane). En voici les principaux éléments.

 

Les cinq mesures de la qualité

 

La blancheur, les coordonnées colorimétriques, le rapport de contraste, la force et la résistance à l’altération sont tous des indicateurs clés de la qualité du TiO2.

 

  1. La blancheur est le degré selon lequel la surface d’un objet se rapproche du « blanc idéal », c’est-à-dire une courbe de réflexion de 100 %.
  2. Les coordonnées colorimétriques identifient les coordonnées qui décrivent une couleur dans l’espace colorimétrique et par rapport aux autres couleurs.
  3. Le rapport de contraste fait référence à l’opacité ou à la capacité de masquer la couleur d’une surface sous-jacente.
  4. La force désigne le pourcentage relatif du pigment par rapport à un échantillon test.
  5. L’altération est testée par plusieurs indices différents, notamment le jaunissement et les coordonnées colorimétriques.

 

Les entreprises doivent mesurer avec précision chacun de ces facteurs, les résultats des tests doivent être reproductibles et les données doivent être facilement partagées. L’interopérabilité entre les instruments de test permettra aux entreprises d’établir des niveaux acceptables de variation par rapport à la norme que leurs fournisseurs pourront utiliser pour s’assurer de la qualité.

 

L’exemple des tests de la poudre arrivant en usine

 

L’entreprise A utilisait une méthode lente, incohérente et inefficace pour tester la qualité d’une matière première essentielle : la poudre de dioxyde de titane qu’elle reçoit.

 

Les testeurs broyaient le TiO2 dans un revêtement de base, grattaient et séchaient un échantillon, qu’ils mesuraient à l’aide d’un mesureur de blancheur. Ce processus d’une durée de plusieurs heures devait être répété pour obtenir des données moyennées incohérentes, et les résultats ne pouvaient pas être utilisés avec d’autres instruments pour servir de référence aux clients. Ainsi, bien que les mesureurs de blancheur soient simples à utiliser et relativement peu coûteux, ils sont inefficaces.

 

Par contre, les spectrophotomètres offrent des avantages qui en font l’outil parfait pour les opérateurs d’équipements de revêtement.

 

La solution Datacolor

 

Pour l’entreprise A, Datacolor et son partenaire de projet ont recommandé la solution Datacolor 800V.

 

Datacolor 800v spectrophotometer
 

 

L’entreprise A a obtenu plusieurs avantages significatifs grâce au spectrophotomètre Datacolor.

 

  • Gains de temps: les mesures peuvent être prises immédiatement après avoir appuyé sur la touche
  • Stabilité accrue des données: nullement besoin de tests parallèles ; les échantillons peuvent être comparés avec les données standard sauvegardées
  • Amélioration de la communication: une corrélation interinstrumentale élevée permet aux fournisseurs d’établir et de contrôler les normes de contrôle qualité
  • Résultats reproductibles: les instruments sont testés et l’étalonnage est certifié chaque année

 

Trois ans après le passage à la nouvelle procédure de test, l’appareil continue de fournir des mesures efficaces et précises pour l’entreprise A. Il a également attiré l’attention d’autres fabricants de dioxyde de titane et entreprises de revêtement.

 

Pour en savoir plus sur nos solutions pour le secteur des revêtements, consultez notre page sur le marché de la peinture et des revêtements ou contactez notre équipe à l’adresse emamarketingdontlike@spamdatacolorcom.spam.