Nos experts expliquent : La couleur et la peinture au détail à l’international

Nous savons qu’il n’y a pas d’approche universelle concernant la peinture au détail, ou n’importe quel secteur d’activité. C’est pourquoi, chez Datacolor, nous avons une équipe internationale d’experts formés pour répondre aux besoins en peinture des entreprises du monde entier, de l’Amérique du Nord à l’Europe, en passant par l’Asie et plus loin encore.

 

Nous avons interrogé trois de nos experts en peinture au détail à propos de l’industrie dans leurs régions et des différences régionales qui rendent cette industrie encore plus intéressante.

 

Voici nos trois experts :

 

  1. Jason Loehr, chef de produit établi aux États-Unis
  2. Rik Mertens, gestionnaire des demandes opérant en Belgique
  3. Holly Ling, gestionnaire des demandes basé en Chine

 

Comment fonctionne le travail de peinture au détail dans votre région ?

 

Jason Loehr : En Amérique du Nord, nous avons différentes possibilités pour acheter la peinture. Premièrement, il y a les fabricants de peinture qui ont leurs propres magasins [PPG ou Sherwin Williams par exemple]. Ensuite, nous avons ce que nous appelons les revendeurs [comme Ace Hardware ou True Value]. Ces magasins vendent des peintures de différentes marques, mais aussi d’autres articles utiles aux entrepreneurs [comme des outils ou du matériel de construction], ou aux propriétaires pour réaliser des projets de bricolage.

 

Les magasins disposeront d’un spectrophotomètre et d’un logiciel afin qu’ils puissent établir des correspondances de couleur sur mesure pour leur clientèle. Cela signifie qu’un client peut se présenter avec un échantillon (comme un morceau de tissu, de plancher, de bois peint, etc.), en obtenir la mesure et une correspondance de couleurs personnalisée. La base de données du logiciel est capable de calculer les pigments complémentaires servant à créer cette même couleur.

 

Rik Mertens : En Europe (et en Asie), la plupart des magasins de peinture sont tenus par les fabricants qui décident des outils de mesure de couleur que le magasin va utiliser et de ce qu’ils vendent. Il y a aussi des distributeurs indépendants et des boutiques, mais ils entretiennent toujours de très bonnes relations avec les fabricants.

 

Autre différence avec l’industrie de la peinture au détail en Amérique du Nord : 85 % de la peinture distribuée provient de la base de données des formules. Un peintre vient à la boutique avec la couleur souhaitée, et connaît souvent la référence de la couleur qu’il veut, que l’employé du magasin utilise ensuite pour en rechercher la formule dans leur logiciel et remettre la peinture.

 

Deux exceptions : En Italie et au Royaume-Uni, de nombreux magasins de peinture ont des spectrophotomètres de pointe et fournissent à leurs clients une correspondance de couleurs personnalisée.

 

Holly Ling : Par rapport aux marchés nord-américain et européen, le marché de la peinture au détail chinois est encore très récent. Toute la peinture vendue (comme en Europe) provient de la base de données des formules. Un client viendra à la boutique avec un échantillon de la couleur voulue ou sélectionnera une couleur dans les nuanciers mis à dispositions dans le magasin.

 

D’ailleurs, les consommateurs chinois ne sont pas très manuels et feront souvent appel à un peintre professionnel ou un entrepreneur pour les aider à réaliser leur décoration d’intérieur. Mais étonnamment, ils connaissent les marques de peinture disponibles et demanderont au peintre d’utiliser une certaine marque, ou solliciteront un peintre lié directement à cette marque de peinture.

 

 

Selon vous, quelles sont les tendances à venir dans votre région ?

 

Rik : Les appareils à faible coût sont de plus en plus populaires dans le secteur de la peinture au détail. C’est un moyen idéal pour les fabricants de peintures de lier les artisans à leur marque. Si un peintre utilise un dispositif de recherche peu onéreux qui présente les nuanciers d’une marque de peinture particulière, il a plus de chance de choisir cette marque dans le cadre de son travail. Il va donc conclure plus de ventes et obtenir la satisfaction du client. C’est une chose pour laquelle notre ColorReaderPRO peut être utile.

 

Autre observation : les consommateurs attendent un service rapide. Un magasin a besoin de smartphones ou de tablettes où les clients peuvent choisir la couleur qu’ils souhaitent et être directement servis. Désormais, beaucoup de choses se font également en ligne. Les consommateurs peuvent télécharger des photos de leur salon sur un site web et appliquer des couleurs sur les murs virtuels. C’est également plus facile pour eux d’acheter la peinture et de se la faire livrer chez eux.

 

Mais les fabricants de peinture et les entreprises de gestion des couleurs comme Datacolor se doivent de comprendre que l’avenir est dans le cloud. Les gens veulent des dispositifs intelligents qui permettent une communication sans faille entre les peintres, les consommateurs et les magasins de peinture. Par exemple, le propriétaire du magasin veut être en mesure d’envoyer des données en temps réel au fabricant. De cette façon, en cas de problème, le fabricant peut réagir plus rapidement et envoyer un technicien si nécessaire.

 

Holly : Comme en Europe, le client est maintenant à la recherche de couleurs sur mesure et d’un service rapide. Il veut se rendre dans un magasin de peinture, choisir sa couleur et l’obtenir en quelques minutes. Ainsi, c’est une opportunité pour les appareils bon marché pouvant se connecter à son logiciel.

 

Y a-t-il des erreurs communes que vous constatez dans les magasins de peinture de votre région (ou ailleurs) ?

 

Rik : Les détaillants achètent parfois un spectrophotomètre très coûteux, mais ne savent pas bien l’utiliser. Ils vont commencer à mesurer des échantillons sans formation adéquate sur l’utilisation de l’instrument et de son logiciel. Sans la formation appropriée, ils sont plus susceptibles de faire des erreurs, et cela coûtera du temps, de l’argent et des ressources.

 

Jason : Une autre erreur fréquente, c’est quand une boutique de peinture ne répertorie pas les formules client. Bien souvent, les gens vont dans un magasin, choisissent une couleur, peignent leurs murs et, quelques mois plus tard, reviennent à la boutique parce qu’ils ont besoin de peinture pour quelques retouches. Le seul problème, c’est qu’ils ne se souviennent pas de la couleur et la boutique ne connaît pas la formule précise. Cela peut facilement être évité en répertoriant numériquement la formule de la peinture avec le nom du client dans le logiciel.

 

Quelle est l’importance des efforts en matière de développement durable ?

 

Rik : Ces efforts sont de plus en plus importants. Lors du dernier European Coatings Show, les gens parlaient de plus en plus de peinture écologique, de peinture naturelle et sans aucun additif.

 

Holly : En Chine, c’est aussi lié à la santé des gens. Après avoir (re)peint une chambre, ils veulent s’en servir dès que possible sans subir l’odeur des produits chimiques. Pour cela, les fabricants mettent en avant leur peinture respectueuse de l’environnement.

 

Jason : Ces 20 dernières années, le programme de développement durable en Amérique du Nord était essentiellement dicté par les réglementations gouvernementales. Cependant, la demande sociétale a pris un virage fondamental vers un comportement responsable des entreprises, entraînant par le fait même des peintures dépourvues ou présentant peu de COV (composants organiques volatils) sans perte de qualité des produits.

 

 

 

On peut dire assurément qu’il n’existe pas de solution uniforme pour toutes les régions du monde. En Amérique du Nord, les clients sont habitués à la correspondance sur mesure, en Europe et en Asie, nous voyons que la base de données des formules est l’option n° 1. Mais nous pouvons nous accorder pour dire que, dans le monde entier, les solutions de gestion des couleurs en magasin sont en constante évolution, et il en est de même pour les besoins de la clientèle. Et chez Datacolor, nos experts sont prêts et heureux de vous aider à trouver la solution qui répondra à vos besoins.

 

Si vous n’utilisez pas encore de solutions de gestion des couleurs en magasin, et souhaitez savoir combien de temps et d’argent vous pouvez économiser, calculez votre retour sur investissement ici.