Spotlight On – Elisa Fedrizzi

Comment avez-vous débuté dans la photographie ?

 

Ma toute première découverte de la photo s’est faite un peu par hasard. Quand j’avais 16 ans, mon frère s’est vu offrir un petit appareil bridge à l’occasion de son diplôme. J’ai commencé à jouer avec et à prendre des photos de détails ici et là, dans le jardin, dans la maison… Je suis immédiatement tombée amoureuse des images que je réussissais à créer. La photographie est rapidement devenue une passion. J’ai su que je voulais en faire mon métier. Quelques années plus tard, j’ai commencé à m’organiser des séances photo, et je ne me suis pas arrêtée depuis.

 

Quel type de photographie prenez-vous et qu’est-ce qui vous a motivé à vous concentrer sur ce genre ?

 

Je photographie principalement la nature et les paysages. Je considère la nature comme ma seconde maison. J’ai eu la chance de grandir près du site classé UNESCO des Dolomites, et c’est sans doute aussi pour cela que j’aime autant la photo de paysages ! J’essaie de passer autant de temps que possible en forêt. C’est là où je me retrouve. J’adore explorer de nouveaux environnements et partir à l’aventure avec des gens qui partagent la même passion que moi. Dans ma vie professionnelle, je me spécialise dans les photos d’intérieurs, dans l’architecture, et dans la promotion du territoire où je vis.

 

Quel a été le plus grand accomplissement ou le plus grand obstacle que vous ayez rencontré dans de votre parcours ?

 

Mon plus grand défi a été la vie de freelance. J’ai dû quitter un poste stable dans une entreprise. Cela a été difficile de faire connaître mon nom, de me construire une clientèle et de développer mon propre style. J’ai encore beaucoup de travail et beaucoup à apprendre, mais j’ai l’impression d’être sur la bonne voie !

 

 

Par qui ou par quoi êtes vous le plus inspiré ?

 

Ma plus grande source d’inspiration est la nature elle-même : elle est belle et puissante, diverse, dynamique. La nature continue de me surprendre par son pouvoir d’expression et l’atmosphère qu’elle crée. Ses couleurs peuvent engendrer des émotions différentes selon le moment de la journée : un crépuscule orange, une aube rouge vif, les lumières chaudes des heures dorées ou les verts éclatants de la mi-journée… Quand on y réfléchit, la nature nous offre un véritable cinéma en plein air : toujours différent, jamais anodin, jamais ennuyeux. C’est tout ce qu’une photographe peut demander !

 

Quelle est votre démarche ? Existe-t-il un aspect que vous cherchez à réaliser lors de vos prises de vue (par exemple, créer certaines émotions, etc.), ou y a-t-il des techniques spécifiques que vous utilisez ?

 

Je prends des photos pour moi, pour créer des souvenirs et communiquer. Quand je photographie un sujet, mon but principal et d’embrasser les émotions du moment et de les transmettre à celles et ceux qui verront l’image, même des années plus tard. Avec mes photos, je cherche à créer une collection de moments magiques qui m’aideront à me souvenir des gens, des endroits, des paysages, du charme et de l’atmosphère créés par la nature. L’équilibre de l’image, avec des lignes claires et harmonieuses, est crucial pour moi. J’essaie de créer des photographies de style minimaliste, pour concentrer l’attention du spectateur sur l’élément qui a retenu mon attention.

 

 

Pourquoi la précision des couleurs est-elle importante dans votre travail ?

 

La photographie est mon métier, et la couleur est donc essentielle. Elle est fondamentale à l’édition : pour moi, une image n’est vraiment terminée que lorsqu’elle reflète les couleurs véritables aussi fidèlement que possible. Lors de mon travail d’édition, j’utilise un ordinateur portable et un ordinateur de bureau. Ils sont tous les deux étalonnés avec un outil comme le SpyderX afin de fournir à mes clients des images fidèles à la réalité.

 

En savoir plus

 

Des conseils ou des astuces pour les photographes qui débutent leur carrière ?

 

Je ne suis moi-même qu’en début de carrière, mais je conseillerais de continuer à pratiquer et à expérimenter autant que possible, jusqu’à trouver son propre chemin, son style, son créneau.

 

Continuer à essayer, ne jamais abandonner et profiter de ce métier qui est, je crois, le meilleur au monde !

 
 

A propos de l'auteur – Elisa Fedrizzi

 

Elisa Fedrizzi est née en 1995 dans une petite ville du Trentin-Haut-Adige (Italie). Elle se présente souvent par la phrase suivante : « Esprit créatif depuis 1995 ». C'est une personne incroyablement créative, toujours à la recherche de sa prochaine aventure.

 

Après avoir étudié en filière scientifique au lycée, elle a opéré un changement radical pour se consacrer à des sujets plus créatifs. Inscrite à l'Académie des Beaux-Arts de Brescia, elle a obtenu son diplôme après un mémoire de décoration d'intérieur ayant obtenu la plus haute note possible (110 / 110 avec mention). Elle n'a jamais regretté et a profité de chaque occasion pour parfaire sa connaissance de l'art et du design, ce qui l'a amenée à travailler dans différents secteurs : décoration d'intérieur, graphisme, design urbain, webdesign, et plus généralement dans le domaine des arts et de la créativité. C'est cette exposition à des domaines différents qui l'a inspirée et l'a aidée à comprendre les domaines auxquels elle voulait vraiment se consacrer : la photographie, le design graphique et la décoration.

 

Elle a quitté son poste dans un cabinet de décoration d’intérieur en 2019 pour devenir photographe et designeuse freelance. Elle collabore aujourd'hui avec des studios d'architecture et de design sur la création de rendus 3D et de plans en CAO et sur le choix des couleurs et des matériaux, ainsi que sur des prises de vues d'intérieurs dans des résidences privées, des hôtels, des restaurants, etc. Elle exerce ainsi les deux activités qu'elle aime.