Mesure colorimétrique textile ultraportable

By Ken Butts

 

 

Les appareils ultraportables peuvent être des outils importants pour la mesure colorimétrique textile. Compacts, peu coûteux et relativement précis, ces instruments relèvent les défis spécifiques au secteur. J’ai récemment parlé des dispositifs ultraportables dans une présentation au symposium sur les défis de la coloration de l’AATCC (Association américaine des chimistes et coloristes du secteur textile). Voici quelques points clés relatifs à cet évènement.

 

Questions sur l’évaluation colorimétrique objective

 

Il y a 40 ans, les entreprises ont pris conscience qu’une évaluation colorimétrique instrumentale objective améliore l’efficacité du processus global de développement de la couleur. En termes de production, l’évaluation colorimétrique objective garantit la responsabilité à un coût raisonnable, favorise l’identification rapide des problèmes relatifs aux matériaux ou aux couleurs, et aide les entreprises à passer d’une évaluation visuelle des échantillons à une gestion précise des couleurs.

 

Une mesure colorimétrique textile précise permet également d’accroître l’efficacité des concepteurs. Ceux-ci n’ont pas à développer de nouvelles couleurs alors que des standards existent déjà, ils n’ont pas à acheter un si grand nombre d’échantillons pour comparer les couleurs, et ils peuvent efficacement associer les composants comme les fils et les fermetures à glissière.

 

Pourquoi ultraportable ?

 

Il n’est pas simple d’allier des méthodes de sélection des couleurs objectives à un choix basé sur les goûts et l’inspiration personnelle. La mesure colorimétrique disponible à ce stade de la sélection des couleurs permet déjà de favoriser les objectifs de l’entreprise et la créativité du concepteur.

 

Les spectrophotomètres, les instruments fréquemment utilisés pour contrôler la qualité de la couleur lors de la production de tissu, sont extrêmement complexes et difficilement portables. Même s’il n’est pas aussi précis qu’un spectrophotomètre, un instrument peu onéreux, équipé d’applications mobiles et assez compact pour être transporté dans une poche ou un sac à main peut se révéler idéal dans certaines circonstances.

 

Avec un appareil ultraportable, un concepteur peut, par exemple, mesurer les couleurs lors d’un défilé de mode ou dans le magasin d’un concurrent, puis déterminer si la couleur se trouve dans sa propre bibliothèque ou si elle est disponible auprès d’un fournisseur de standards de couleurs.

 

Conception optique des appareils ultraportables

 

Différents instruments ultraportables ont été lancés sur le marché ces deux dernières années, certains étant marqués du logo d’entreprises les ayant adoptés. Même si les conceptions varient, la plupart des appareils comprennent les éléments suivants :

 

  • éclairage LED ;
  • une méthode de filtration et de consolidation de la lumière ;
  • un capteur ;

 

Voici une conception type.

 

 

Semblables aux colorimètres, ces appareils fournissent des réponses colorimétriques pour une source lumineuse spécifique pouvant ensuite être utilisées pour calculer les résultats comme les valeurs CIE L*a*b*.

 

Caractéristiques et performance

 

La recherche de couleurs est actuellement la principale application pour les appareils colorimétriques ultraportables. Essentiellement :

 

  • L’utilisateur prend une mesure
  • Le système renvoie une ou plusieurs couleur(s) correspondante(s) d’après une ou plusieurs bases de données
  • Le résultat s’affiche sur l’appareil, une application mobile, ou les deux

 

En plus d’afficher les correspondances de couleur, l’application mobile peut permettre à l’utilisateur d’élaborer les palettes et de partager les informations avec d’autres personnes.

 

Les prix et les capacités des appareils ultraportables varient considérablement, comme indiqué dans le tableau ci-dessous. Les noms des marques ne sont pas inclus, dans la mesure où je ne souhaite pas en favoriser une par rapport l’autre ici.

 

Il est intéressant de souligner que même si des prix plus élevés sont généralement liés à une performance supérieure, seuls deux instruments ont obtenu un taux de réussite de 94 % : le premier a coûté 204,9 € (250 $), contre 573,8 € (700 $) pour le second.

 

Autres exemples d’utilisation

 

En plus d’offrir une correspondance des couleurs rapide et simple aux concepteurs, les appareils ultraportables apportent des avantages aux autres acteurs de l’industrie.

 

  • Les fabricants de finitions et d’accessoires peuvent bénéficier d’une recherche de couleurs plus efficace pour les clients
  • Les fournisseurs de standards de couleurs peuvent utiliser des applications mobiles et des appareils de marque comme outils de vente et de marketing
  • Les futurs développements rendront peut-être les dispositifs ultraportables utiles à la mise en œuvre des fonctions basiques du contrôle de la qualité couleur du textile, au catalogage du stock des entrepôts et à d’autres tâches

 

Si vous souhaitez échanger sur les instruments ultraportables de manière plus approfondie, veuillez me contacter directement ou vous abonner à notre lettre d’information pour obtenir les dernières nouvelles.

 


Ken Butts responsable de l’équipe des grands comptes à l’international, possède une vaste expérience dans le secteur du textile et consacre sa carrière à ce marché depuis plus de 30 ans. Ken dirige l’équipe internationale des grands comptes, une unité conçue pour travailler en étroite collaboration avec les marques, les détaillants, les clients et les prospects afin de comprendre et de relever les défis inhérents au secteur textile.